CARTE DE CRÉDIT ISLAMIQUE

CARTE DE CRÉDIT HALAL

CARTE DE CRÉDIT ISLAMIQUE

La carte de crédit islamique permet de procéder au paiement par l'intermédiaire un processus respectant les principes de l'Islam et qui sont utilisées dans de nombreux pays musulmans.

La carte de crédit Halal n'est pas encore bien établie sauf dans les pays du Moyent-Orient et de l'Asie du Sud-Est étant émises par des banques islamiques.

Les cartes de crédit islamiques sont éxonérées de tout riba ou gharar. Le Riba composé d'intérêts et le Gharar comme incertitude. Une carte de crédit islamique adopte trois contrats en vertu de la charia, à savoir:

  • Bai Inah.

  • Wadiah.

  • Qardhul Hassan.

Bai Inah comprend deux contrats: dans le premier, la banque émettrice vend un bien ou objet au client à un prix convenu. Dans le deuxième contrat, la banque rachète le bien au client à un prix inférieur. La différence doit correspondre au bénéfice maximum déterminé pour la banque.

Wadiah: La banque versera le produit en espèces du deuxième contrat sur le compte Wadiah du client créé et géré par la banque. Le client peut utiliser son compte pour effectuer des retraits en espèces comme une carte de crédit classique, sauf que chaque paiement sera sauvegardé par les fonds détenus sur son compte Wadiah.

Qardhul Hassan est une installation accordée en cas d’urgence ou de situation difficile, qui permet au titulaire de carte d’utiliser une quantité supérieure à la limite disponible. Le montant de Qardhul Hasan ne serait pas perçu avec des frais ou redevances.

La finance islamique autre que d'être conforme aux principes de la charia islamique, de part son éthique offre une grande transparence financière en raison de la traçabilité des flux financiers et d'une solide structure de transaction islamique. Une transation financière islamique se faire toujours sur la base d'un bien existant et non sur une quelconque spéculation qui engendrerait des risques comme le font les produits dérivés conventionnels.

DIFFÉRENCE ENTRE CARTE DE CRÉDIT ISLAMIQUE ET CARTE DE CRÉDIT CONVENTIONNELLE

Pas de prêt d'argent: puisque la transaction par carte de crédit est basée sur le commerce (Bai '), l'élément d'usure sera éliminé de la transaction de prêt qui est appliquée dans le prêt conventionnel.

Pas de cumul des bénéfices: la marge bénéficiaire des titulaires de carte est fixée pour toute la période (entre 35 et 60 mois) et le bénéfice est imputé au solde restant. Le bénéfice est calculé sur une base mensuelle, sur la base d'un solde impayé ou d'un total mensuel de transactions.

Contrôle des transactions et des commerçants: les utilisateurs de cartes de crédit islamiques ne sont autorisés à effectuer que des transactions conformes à la norme Halal ou à la charia. Les transactions ont été refusées pour six catégories d’activités non liées au

CARTE DE CRÉDIT MUSULMANE

RHB