FRANCE FINANCE ISLAMIQUE

FRANCE BANQUE ISLAMIQUE

FRANCE FINANCE ISLAMIQUE

En France, la Finance Islamique est une priorite pour de nombreux musulmans et aux non-musulmans français qui experiment le desir d’integrer leur mode de vie musulman au secteur financier, puisque de dernier a un impact direct sur l’ethique de chacun.

En France, le financement immobilier halal, entre autres, répond au souhait de la majorité des emprunteurs de la communauté musulmane française d'éviter de payer le Riba (taux d'intérêt) et d'adopter la finance islamique lors de l'achat d'une maison.

Environ 6 millions de personnes seraient musulmanes en France et, selon des informations récentes, 40% d'entre elles seraient intéressées et les musulmans représenteraient 10% de la population française en 2030.

En France, des instructions fiscales concernant les opérations spécifiques financières Halal ont été données très récemment afin de faire installer légalement la finance islamique dans l’exagone.

En France et concernant la finance respectant la Charia islamique l’environnement juridique est sur le point d’être adapté afin de satisfaire une demande pressée pour attirer des milliards de Euros attribués à des fonds islamiques étrangers.

En France, d’une part, les entreprises françaises n’ont pas encore exploité le précieux accès au financement islamique sous une forme conforme à la charia et, d’autre part, les musulmans de France, qui constituent la plus grande communauté islamique du monde occidental n’ont pas encore accès à une offre de services financiers conforme à leurs principes religieux.

En France, le savoir-faire en finance islamique est disponible. Ainsi, les banques françaises ont déjà élargi leur offre financière islamique en dehors de la France.

En France, la finance islamique française dans le passé a toujours été confrontée au problème de la fiscalité. Car en utilisant la Mourabaha, qui est une opération d'achat et de vente à tempérament structurée de manière à financer une acquisition immobilière, conformément aux principes de la charia, souffrait ainsi car soumise à une double imposition en France.

La modification obtenue grâce à la fiscalité française a permis de transférer le contrat d’acquisition de biens immobiliers de Mourabaha, avec des échéances allant jusqu’à 10 ans.

Enfin, en France les musulmans vivant en France ont la possibilité de souscrire une assurance vie halal permettant de procéder à des investissements monétaires liés à la charia islamique.

FRANCE ORGANISME FINANCIER ISLAMIQUE